La Chauderaie

Vers 1900 maître Petrus Bernard, notaire, achète à la famille Annat une propriété de 21 hectares rattachée auparavant à La Falconnière. On dit qu’il s’engageait à ne pas cacher la vue des Monts du lyonnais aux Annat !… Il construit cependant un belle maison qui existe encore en 2024. Après la première guerre mondiale sa veuve vend le domaine aux dames de Nazareth qui en font un pensionnat de jeunes filles vers 1930. Voir par ailleurs la rubrique « Ecoles privées ». Fait peu connu, le bâtiment sert d’hôpital tenu par la Croix Rouge en 1939 – 1940 (80 lits). En 1960 les jésuites achètent la Chauderaie qui devient « une maison de campagne pour les théologiens de Fourvière » et une résidence pour des pères âgés. En 1968 la propriété n’accueille plus que des pères âgés, de plus en plus nombreux. Au fil des ans les bâtiments sont agrandis et aménagés, le financement étant assuré au moins en partie par la vente d’une partie des terrains (garages Peugeot et Volkswagen, zone d’activité et parc municipal). Le lieu est devenu une vraie « maison de retraite ». A partir de 2002, des travaux de mises aux normes sont réalisés pour en faire un EHPAD de 34 lits qui accueille aussi des personnes extérieures à l’ordre des jésuites

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *